FEMME EN GUERRE

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Femme en guerre

Extrait audio

MACHO MAN

 

Macho man,
Toi l’homme qui a épousé la Femme,
Sans trop d’états d’âme.

Toi qui a voulu avec elle
Faire un bout de chemin,
Toi qui est tombé dans le piège de l’amour,
T’es-tu posé la question un seul jour ?

De savoir
Quels sont ses réels espoirs,
De vouloir
Ne plus la prendre pour une poire,
De ne plus la confondre avec ton miroir.

Au début, la passion
A annihilé votre raison,
Vous viviez au jour le jour,
Unis simplement par votre amour.

Et puis, le temps a suivi son cours,
Et le couple a donné naissance
A ce qui allait devenir la nouvelle essence
De votre vie, pour toujours.

Macho manLa maternité a donné à ta moitié
Une magnifique embellie
Dans sa vie,
Elle a adouci les signes de sa jeunesse,
Pour laisser place à la maturité,
Elle lui a ôté et apporté dans le même temps
Des forces et des faiblesses.

Et puis, surtout, ta femme a changé de statut,
Car de mère elle a acquis la vertu.

Toi, Macho Man,
Sans état d’âme,
Tu t’es dit
Qu’à la maison était sa place.
Comme tu te couches, elle fait ton lit,
Tu décidas qu’elle devait s’occuper des petits.

Elle s’est laissée faire,
Pas besoin d’aller gagner sa vie,
La paye qu’il fallait, tu ramenais.
Elle est donc tombée dans ce piège doré,
Petit à petit, les années sont passées,
Les enfants ont grandi,
Et un grand vide a rempli sa Vie.

Toi, l’homme qui a poussé
Ta moitié
A s’investir à fond dans sa maternité,
Sans doute ne t’es-tu pas demandé
Si elle voulait pour elle exister.

Elle aurait pu te le dire, te l’expliquer,
Elle a sûrement essayé,
Mais la pression est si dure
Pour la femme mature,
Qui doit faire face à toutes ses fonctions,
Que parfois elle lâche ses rêves et ses passions,
Pour vivre dans un certain ron-ron.
Il faut tant de force
Pour assumer le quotidien
Qui gratte l’écorce,
Qu’à plus tard tu remets ton destin.

Macho man, macho men,
Une fois, seulement une fois,
Mettez-vous à notre place de femme
Et posez-vous la question
De vos propres motivations.
Aimeriez-vous passer tout votre temps
A la maison ?
Souhaiteriez-vous vivre par procuration
Et jamais pour vous, en tant qu’être à part entière ?
Souhaiteriez-vous ne pas toucher de salaire
Et dépendre matériellement de votre moitié ?
Répondez, en toute honnêteté.

Certains, de mauvaise foi,
Diront « Pourquoi pas » ?
Mais ce que je pense moi,
C’est qu’à force de se côtoyer,
Toi l’homme d’affaires et toi la femme cocoonée,
Deux mondes vous séparent,
Chacun de l’autre en a marre.

Alors toi, la femme, ne t’étonne pas
De la fragilité de l’homme devant les jupes des filles.
Attention, votre couple part en vrille !
Expériences opposées,
Vies et motivations décalées.

Macho man,
Attention si tu ne veux pas rester seul un jour,
Si tu as le désir de garder ton amour,
Laisse ta femme vivre ses – raisonnables – passions,
Comme tu le fais toi, sans te poser de questions.

Oeuvre déposée. Toute copie ou reproduction du texte, même partielle ou de l’illustration est interdite.